Annexes:

Vireux,fer et huile... et population...

  Au musée-syndicat d' initiatives de Vireux, Meduanto ,tout en haut des Ardennes, sous Givet, se trouve une splendide amphore,ventrue, à huile, reconstituée , bien sur , aprés bris, celà va de soi, une fois vide -emballage perdu !   - " Ah ! , une amphore de Marseille!" ( exclamation) ....Au sujet de cette ’amphore à huile : d’après « histoire de la Gaule » d’Yves et Daniele Roman, historiens et « amphorologues » (barbarisme) ,il s’agit d’une amphore à lèvres de type Dressel, A Bet dr 20B ou D, ou F(…), contenance : une vingtaine de litres d’huile ; cette amphore, cassée-reconstituée provient de la villa romaine située peu loin des usines- actuelles- et le site du bas-fourneau- antique, en aval de Vireux-Wallerand ; l’huile servait….à la cuisine, à tremper le pain avec un peu de sel et d’herbes (repas grec ou provençal-occitan !)  mais surtout à l’éclairage , la "fée- électricité"  n’existant pas encore ! ( maintenant , c' est d'origine nucléaire; ... ou bien en pédalant ferme )

  Mais ce qui est étonnant, c’est le grand volume de l’amphore : 20 litres , le côté fragile de la pièce : terre cuite, (et mal cuite), mais surtout : la distance entre Vireux, dans les Ardennes, et le lieu d’élaboration de cette huile, provenant de la presse d’olives : Guadalquivir, Tunisie, Provence, Sicile ou Pouilles ! çà fait 2000 kilomètres , c'est-à-dire : au bout de la terre ; et si on faisait des conditionnements aussi grands – 20 litres-, c’est que la casse durant le transport était minime ; sinon , on aurait fait des petits récipients, genre cruches de 3-4-5 litres ; ce qui prouve que le réseau des constructeurs_potiers et des transports et transporteurs était plus qu’efficace ; et on était en 100 ou 200 ou 300 après J.C .( les premières amphores découvertes dans le sud et la Garonne datent du 1er, 2eme et même 3 eme siècle Avant J.C !)

 - A voir : quartier de la Bourse, à Marseille, site de dépots-docks-horréas romains , du port de Massilia, découvert lors des travaux de 1947; dollias, amphores,etc..

  Il faut dire que les Romains étaient familiers à cela : Rome avait un million et demi d’habitants ;( sans compter les esclaves , comptés comme " choses" , mais qui néammoins , mangeaient chaque jour  ! ); ses citoyens-désœuvrés- vivaient de « –pains et de jeux » ( en fait : 200.000 à 220.000 " attributaires" , ou " desocupados"; les autres travaillaient , comme partout  ailleurs ) ( donc 1/5 de la population ! bizarre coïncidence....) ; il fallait un kilogramme de pain par jour ( chaque Français mangeait çà par jour, en 1900-1950) ; ce qui fait que,:chaque jour, passaient par le port et les horréas d’Ostie : DEUX millions de kilos de blé/Jour , soit 2000 tonnes/Jour, soit deux trains de marchandises, ou une péniche rhénane, ou deux ou trois bateaux de charge romains (env 800 tonnes) ou 8 péniches Freycinet , blés du Languedoc, de Lybie, Sicile, Tunisie Crimée ou Dacie ….et vins du Médoc, du Languedoc etc. Port d'Ostie ; Portus , à 3 km de la ville d'Ostia , relié à Rome par le Tibre , mais surtout par un canal rectiligne qui faisait transiter directement par bateaux de mer tout le blé nécessaire., nécessaire à nourrir , et surtout tenir la population.- (( Ostia :voir sur site "voies romaines Aude" , "le plomb d' Ostie"...)  .Aparté :...dans Wikipédia /" Libération de Paris",-Aout 1944- aucun rapport apparent avec Rome ou des voies romaines ....si ce n'est que : " les Alliés s' étaient détournés de la prise de Paris, hors des plans , car ils NE  pouvaient PAS assurer le ravitaillement de 4 millions d'habitants nécessitant 4000 tonnes de vivres/ jour !".( et encore ," portion congrue") ....." C' est des stocks ( de blè) que dépendait en partie la solidité du règne d ' un empereur " Fourniols-Ostia Antica.

 Un préfet, comme le préfet de police à Paris, "préfet de l’annone", ( avec deux N !) dirigeait tout ce systéme logistique , tout ce " cirque" ; car , quand il n’y avait pas de pain, la révolte grondait dans Rome !. Et les charrois routiers, sur les voies romaines, ou les barges fluviales sur le Rhin, la Saône, puis la Meuse, ou les chalands transitant par « l’isthme gaulois « (rivières , puis à pied- chariots par Castelnaudary / Sostomagus, par petites barges , une à deux tonnes, sur le Fresquel puis l ' Aude " à Saint-Jean" ou par la Viae Aquitania, puis la Garonne), ou bien par bateaux par la voie atlantique, charriaient tout çà ; ce, afin qu’une amphore à huile atterrisse –intacte- à Vireux, en bord de Meuse , très-très loin des oliviers d’Andalousie….( c’est vides, que les amphores étaient cassées, emballage perdu !). ( - Annone , du latin "annona" -et non annonce ! comme " çà traine qques fois! hélas-; d'aprés Gaffiot ( LE ! ) : de "annus" = année :" production de l'année , -et "la production en blé et en denrées alimentaires , l'approvisionement en denrées " ; c'est dit! ) ( A Rome , il y avait trois préfets : celui de l"annone , celui des voiries , et le préfet de police ; marrant ? : rien n'a changé !).Note/Pain-bas.

 ( Le préfet de l ' annone , à Rome intra-muros , " ne gérait QUE " 290 horréa , de dimensions diverses.!..: gestion de la logistique-arrivées, du stockage, de la conservation des grains, et de leur entretien, gestion des sorties vers les utilisateurs -moulins-boulangers, et prévisions des appros et des besoins ! !  avec un oeil sur les deux ports d' Ostie).( et sans ordinateur ni téléphone ni pétrolette ! tour de force il y a 2000 ans!).

   -  §  - Au sujet des esclaves, peut- être , un demi-million dans Rome ...., des villes comme Corinthe - grecque- , en comptait 470000....pour 2000 citoyens..Ath^nes:400000...

 (« Navigations atlantique ou fleuves, ou Isthme gaulois » par Eduard Garrote Sayo,  Universidad  Barcelona, 2000).

  - « A Bet » = amphore de Bétique ; « c’est quoi çà, et où ? » : c’est  très loin ; c’est une province romaine, qui fait de l’huile d’olive et des céramiques-amphores ; c’est tout simplement Hispalis-Séville, avec son port : Cadix - Gades, à 2500 km de Vireux ; Cadix-Vireux-direct !....(  Ils font d’ailleurs et toujours de l’huile : Carbonnell , y Koïpe, extra, à boire à la cuillère ! un délice). C'est l'Andalousie, arrosée par le Guadalquivir. Pourquoi ce nom, Guadalquivir ? "élémentaire, mon cher Watson!": c'est la transcription littérale et phonétique de la dénomination arabe: Oued el Kébir, c'est à dire: la grande rivière (oued=rivière, kébir= grand, article, el) (comme de la même manière : Guadeloupe = oued el lupa= rivière de l'amour !;digression gratuite;T.Y) - Pourquoi " amphore Dressel" ?: élémentaire ! : c'est parceque Mr Dressel , " dingue" d'amphores , a tout répertorié, mesuré , calibré,re-constitué, étudié, dans les formes , les terres, les poinçons , les origines....( d'autres personnes ont également fait d' autres répertoires pour classer les ampores ).

                                         çà ressemblait à çà;.
circuits huile bétique par E SAYO

 - une voie romaine pouvait ressembler à çà, à l'époque ( là , il ne s'agit que d'une voie bordée de cyprés, prés de Carcassonne)  .......Remarque  , quant à la carte de Eduard Garotte SAYO / Barcelona : une voie maritime va de Gades-Cadix, par le détroit de Gibraltar, longe l'Andalousie et va direct à Ostia-Ostie-Rome-port, en passant par l 'étranglement Corse-Sardaigne ( " faut être gonflé"): C'est la route la plus courte , la plus rapide et aussi la plus osée et dangereuse : grands courants, grands courants d' air , et rochers partout, dont Bonifacio , et "pas" trés étroit : 11 km ; à proximité , se trouve le gisement d'épave de la Giraglia , et ses dolias ( dolis !).( Et le monument aux 700 marins et soldats noyés , d' une frégate naufragée , partant pour la guerre de Crimée ...Voir Alphonse Daudet ...).

 

 

Auteur  carte-circuits maritimes : Eduard Garrote SAYO, universidad Barcelona, « les importations d’huile bétique en Narbonnaise », 1996-2000 site. Carte.

 

 - Hispalis = Séville  , Tarrago  = Tarragone,  Empuriae  =  Ampurias(Rosas-la Escala !) , Narbo /Narbo Martius = Narbonne, Nemasus =  Nimes , Burdigala = Bordeaux , Arelate = Arles , Lugdunum = Lyon (racine Dun, colline Fourvière !) , Lutetia Lutèce =Paris, Argentorum = Strasbourg , Colonia = Colonia Agrippensis= Köln Cologne ;Mogpntiacum= Francfort ; Durocortorum = Reims ; au dessus :est situé Castrice = Charleville Mézières ( seuls habitats trouvés : à Montcy ; mais il doit y en avoir dans les deux villes, au plateau de Berthaucourt-gaulois, et il y en a au vicus de Ville sur Lumes, etc etc)….Vireux se localise au dessus… Tout était déjà en place, il y a 2000 ans ! .....Rencontrés : col et anse d'amphore à huile, au Cabo Roig.( Alicante).., pointe d'amphore à vin, cassée, à Cadaqués, au dessus d'Ampurias, jadis....Route maritime du sud de l'Espagne à Rome-Ostia: elle passe entre Sardaigne et Corse, à la Giraglia; voir site:"épave de la Giraglia", bateau équipé de dolias (dolias: grandes jarres à vin, blé, huile , conteneurs en terre cuite; cul de dolia: un subsiste à Poilhes, site Voie romaine Domitia, et "à la Bourse", Marseille (quartier de la Bourse).

 .... Il y a aussi dans ce petit musée et syndicat d'initiatives  de Vireux ( " on y est revenu !") , toutes les trouvailles révélèes par 40 ans de fouilles, "dans " le terrain, faisant suite à  des travaux d'excavation prélables à l'établissement d'un lotissement, lieu-dit "les vignes"; les pelleteuses ont ,en effet, fait ressortir un cimetiére, dont des tombes franques et mérovingiennes, traces suffisemment conséquentes pour initier une campagne de fouilles. C'est alors que fut mis à jour toute la vie passée de Vireux, de la préhistoire jusqu'au XIV eme siècle. Ont été sortis de ces fouilles, en vrac: des armes de légionnaires, de Francs, des petits objets de la vie courante, tels: gobelets, vaisselles, outils, une armure(en cuir, et plaques de fer)(reproduite!) d'un officier Franc enseli, des lampes à huile, une bague en argent avec écrit dessus, filigrané 'VENI", certainement d'une demoiselle -ou une dame- qui retroussait ses jupes auprés des soldats de l'oppidum ( VENI, VIDI, PAGI !) (et la suite) .Et également, tout le système sidérurgique installé sur le Viroin ou sur la Meuse, est apparu ( mines de fer, fourneau-bas, crassier, etc).

( A propos d' un Franc enseveli , voir à Chassenom-Longeais- Cassiromagus, en Charentes, 40 km Ouest-Sud-Ouest de Limoges,V.R- R.N 141 la sépulture d' un guerrier Gaulois ; thermes de Chassenom, découverts en 1958, puis fouillés;  le théatre - apparent- était parti en carrière de pierres fin XIX eme siècle " pour faire des sous"!...).

 Fouilles, et livres,, et reconstitutions, par un groupe archéo dont J.P LEMANT.

 Vireux se trouve sur la table de Peutinger : départ de Reims-Durocortora, route vers Noviomagus / Saint Loup Champagne, on passe le fleuve Meuse , certainement, (mais tous les fleuves vont dans le même sens :"çà n'est PAS une carte !"° , puis on arrive à Méduanto, pour partir vers Norodico ? et Aggripina , certainement Cologne-Colonia Aggripensis; c'est que, certainement, les recopieurs, moines -copistes genre du film "le nom de la rose" , inscrivant, recopiant, et tri-copiant , prenaient certaines distances, erreurs, ou largesses, avec leurs modéles à recopier....en copiant ce qu'il voyaient ou pensaient ou supposaient.....en incluant la fatigue et l ' ennui liés au recopiage.

 Pour  savoir :ce que mangeait le citoyen romain (argenté): site :www.ac-nancy-metz.fr/pres-etabl/.../latin (classes latinisites lycée Metz),et autres...

 Aparté-impromptu...quant à la population et aux peuplements (" académiques")...Il est.Ecrit : population de l'Italie-romaine : 6 millions d'habitants ; Gaule : environ 3,5millions de Gaulois......peuplement Empire en - 25  : 56 millions de gens; en + 117  ap J.C (pour 5 millions de KM2) : 88 millions d'habitants , ce qui fait peu : 17 habitants/Km2.( et Rome, entre 250.000 et 1600.000 habitants , trés vague ; approchant : 500.000 , et peut -^etre un million! ). Mais , sûr-sûr , Ostia compte plus de 50.000 âmes vers 100 / 200 aprés J.C .( jusqu ' à 100.000h) . Mais ,- pourquoi les arênes de Nimes comptent 20.000 places, le théatre d'Autun , environ 20.000 places  ( et il y en a un 2 eme , de 27000 places, disparu ) , le théatre d'Orange : 7000  à 10000 places  ; et Jublains, dans la campagne de Mayenne ...?.; , El Djem : 27.000 PLACES ?, à comparer avec le stade de Carcassonne : 1200 à 1800 places , celui de St Pourçain sur Sioule  env 500 places et le Stade de Paris : 85.000 places ; en général , on fait des arênes, ou des stades, ou des théatres , là o'u il y a des gens, potentiels spectateurs , et en fonction de la population ; chiffres de population bien faibles eu égard à la grandeur des théatres ou des arênes ou des stades (avec ou sans Johnny au Stade de France ). ( d' accord , l'espérance de vie était à 30 -32 ans ;  et en France en 1945 , environ 60 ans )( 1720 : 28 ans  , 1790 :30 ans : pas mieux que sous les romains ou Gaulois - qui se lavaient!  ...en France en 172o ou 1750 : "on se lave PEU ") (et en 1964-65 , les soldats se lavaient peu, ou trés peu!). ..... Nimes- Nemausus : 25.000 habitants estimés , et arênes de 25.000 places -bizarre- et avec un pont du Gard ( sur le Gardon!) aussi grand ! ;, donc : beaucoup de travail pour le construire, pour 25ooo personnes? bizarre.( même rapport que le fait de construire le viaduc de Millau RIEN QUE pour une ville comme Sedan , 25 000habitants!.??.. ou Millau - 13.000 âmes !.( tjs aparté). ... Voir , à ce sujet , sur le site : "Direktion Archeology Mainz- Pfalz - Théatrum" , Ministére de la Culture Rhénanie-Palatinat: "les théatres romains de par le monde romain" édifiant ..... Supposition : population de la Gaule , environ 15 à 18 , 20 millions de personnes....25 % du territoire étaient recouverts de bois; le reste était en terres agricoles, assez riches ,- raisons nécessaires et suffisantes pour que les Romains y viennent militairement . et réduire en colonies -ou quasi colonies- la vingtaine de millions de Gaulois riches et travailleurs ( mais chamailleurs et désunis)...Autre ...: Grand , dans les Vosges ; actuellemnt : 400 habitants ; avant ,20.000 gallo-romains , et un amphithéatre de 17.000 Places ; que faisaient les 3000 absents, ou sans-place? Malades ? boulangers? hospitaliers, ou trop vieux ? ou trop jeunes? ou démunis?....( question bête).

.A ces soit-disants 6 millions d' Italiens-romains occupant la péninsule ( plutot une bonne douzaine ou quinzaine de millions d' Italiques ...), il est bon d'ajouter -non comptabilisés comme habitants, car étant des " choses" , et non des humains : deux millions d'esclaves , effectif estimé au 1 er siècle avant Jésus-Christ ( ou 1er siècle av N.E pour les "incrédules") ; ces esclaves , ' choses" , provenaient de vols, guerres, prisonniers , ...et dettes ( chez les Romains , " ce qui est dû , est dû " !  ).( idem chez les Egyptiens ..et les Chinois) ( plus , en France)..

Note/Pain : " les légions stationnées sur le Limes de Germanie , soit 50.000 Hommes consommaient chaque jour entre 50 et 70 tonnes de pain ! "les Echos 10 sept 2013 ,"bourse.lesechos.fr"; et ils recevaient du poisson de la Manche, arrivé par chariots...( 3 semi-remorques en surcharge ).

..... Au hasard des marches , promenades et rencontres...( " c' est fou ce que les gens peuvent parler quand on s ' approche d 'eux! " - pas avec une kalachnikov ou un hachoir , ou avec la haine à la bouche ) :  -  des rigoles " terra cota", quasi d ' usine,  " taylorisée" , pour écoulement des eaux usées des demeures des riches gallo-romains.....( les fauchés jetaient çà aux porcs, ou sur le passant...sur le sol, dans la rue )..Photos plus bas.

  ...(Au sujet des populations et de leurs effectifs ...: semble-t-il , un peu au delà " des pensées académiques"...., "au Mésolithique ( ou un peu avant....), on ne sait pas combien d' humains vivaient sur l' emprise du territoire actuel de la France , soit 550.000 KM2" ; - pour qu ' un chasseur-ceuilleur survive, en chassant donc marchant beaucoup - donc en voyant ce qu ' il y a au delà de l ' horizon, en suivant et poursuivant le gibier- , il lui faut 5 km2 de zone; s 'il vit en clan de 30 individus, il faut 5 x 30 = 150 km2,,ce qui fait - en France- 3666 clans et 109.980 personnes soit 110.000 occupants ! CQFD....) ( "logé là , car "où le mettre ?")- c'est l' agriculture, productrice - qui a fait la différence car on peut nourrir nettement plus d 'individus sur la même zone ( et puis , au XIX eme siècle , l ' industrie;...Et au XX eme siècle , la médecine ...et la socièté de consommation,  qui accroit le nombre ...et les empoisonne.....). Population mondiale estimée avant l' apparition de l ' agriculture , vers - 10000 - 12000 : environ sept millions d' individus  ; aujourd'hui : sept milliards; bientôt , il n' y aura pas assez d' air ! Amen.)

  .... Au sujet des cartes : " les Romains avaient-ils des cartes, sur supports fragiles ?" -oui , certainement, pour tracer leurs nouvelles routes ( -sauf les voies celtes réutilisées, comme  Reims-Castrice , " radoubée" ),-et les parcelles ; les Egyptiens , deux à trois millénaires avant eux en avaient ; en effet ,pour creuser le " canal des Pharaons", - 1900 av J.C, entre le Nil-Zagazig au Golfe de Suez par Héropolis , les lacs Amers, il faut des cartes générales, particulières, et des plans , avant de tout piqueter puis creuser. Canal utilisé sous Sesostris III , Ramsés II, les Perses , Darius I; détruit par les Arabes en 640. La première carte de France date de 1042 -hall de Longeais-Chassenom( voir aussi la maquette du site , datant de ...5 Juillet 2014 )...Pourquoi donc n ' y aurait-t-il pas eu de cartes antérieures, mangées par la pourriture, les rats, les vers , ou la chaise d' aisance ? .... Les Grecs : Strabon ( - 64 +25) , Ptolémée et Eratosthène  avaient dressé des cartes de l ' Europe-Afrique-partie d' Asie dont Ceylan...et la Corne de l 'Afrique : Corne des Esclaves....La carte de Ptolémée fait une esquisse des trois continents , Europe , Asie , Afrique , et des principaux fleuves : Seine , Rhin , Danube , Volga , Indus , Gange , Niger ! , et le Nil , avec ses bras et ses six lacs ! bonjour Mr Livingstone , et les autres , Stanley..." Mister Livingstone , I  suppose ?".....    Toujours au sujet des cartes, sur supports grands et fragiles , et qui ont dû terminer leur carrière dans le feu ou aux latrines , il faut mentionner les découvertes à Vindolenda , dans le Northumberland , sur le Mur d' Hadrien ; on y a retrouvé des correspondances administratives , et aussi privées inscrites à l ' encre ! sur des tablettes de peuplier ( idem les cagettes !) . Les lieux avaient été incendiés , mais pas la totalité . Historia d' Octobre 2016 ( " cé pas vieux") ; 150 ans de fouilles sont programmés !

                                                                                                                                                                   carte de 1042,  Chassenom- Charentes.

 

                             Wp 000667    Wp 000664 Rigoles standardisées, argile cuite, identiques à celles en béton , modernes. Chez un fusilier marin ,   fana Visigoths-/  dans les vignes, V et  non W ; érudit autodidacte ; " Rodrigue , celui " qui a du coeur"-Corneille ! , était le descendant de Visigoths ,racine du prénom : Roederick ! , " qui venait de loin , d' en haut, de Scandinavie ou de la Baltique ".....

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×