Rome et l ' Orient...

   -  Rome et l ' Orient.....

  Là , rien à voir avec les voies romaines dans les Ardennes ! Mais trés à voir avec les cartes - tables , et la manie " maladive" des Romains " d' aller toujours voir plus loin" ( de façon méchante , et non pacifique) . C'est "la suite" de la Table de Peutinger , tables 13 et 14 , vers "le bout" de la Terre , vers le fleuve Gange , une chaine de montagnes ressemblant à l ' Himalaya, une ville - entre autre- se nommant Magaris , qui est peut être Shang Haï ( " Mer de l'Est !" , Beï = nord et Nan = Sud en mandarin ) ...

  Bien avant que Rome ne s' installe en Gaule , ou dans le Midi de la France , les Romains s' étaient implantés en Orient , l ' Orient commençant à l ' Asie Mineure , actuelle Turquie , et ancien Pont Euxin grec ; l ' actuelle Syrie et Palestine-Israel en faisant partie . Tous ces territoires faisaient partie du monde grec , et on ne sait pas où Rome commençait ou finissait et où la Gréce commençait et finissait, l ' un et l ' autre s' étant fondus dans presque le même moule.

  Rome s' était "installée" dans l ' Orient , en - 188 ( "déjà!") par le traité d' Apamée ; Rome  s' installe alors chez les Seulecides : Turquie-Est , Syrie, Mésopotamie; elle y construit Palmyre - entre autres- ( détruite récemment , car elle représente aux yeux de certains le monde blanc gréco-romain , alors qu ' eux aussi sont blancs de peau , mais ils doivent avoir un mauvais miroir ...) .

 Les produits de l ' Orient , extrême , arrivaient à Rome par le truchement des Nabatéens , commerçants certainement Bédouins, assuremment Sémites, installés dans la ville de Pétra ( c' est la ville d' Ali Baba , " et des quarante voleurs" , , des Contes des Mille et une nuits....probablement; avec Fernandel et "Sésame ouvre-toi".....).Rome s' est installée à Pétra, beau forum , plein de temples ,amphithéatre.

 Qu'est ce que les Nabatéens trafiquaient , vendaient aux Romains , et allaient chercher chez les Perses, les Indiens , les Chinois, et les Indonésiens ?

  .... ( d' abord , trés simplement , il y avait commerce de soie, de coton , et de magnétite, boussole oblige ; car pour faire des routes droites sur de grandes longueurs , ou bien on " arrête la course du soleil ", ou bien on vise un mont - il n ' y en a pas toujours - ou bien on utilise de la magnétite pour boussole rudimentaire...;.les routes romaines n ' ont qu 'une démarche géographique "toutes droites" qu à grande échelle ; sur le terrain , par exemple , entre  Donnement -Romaine et Corbeil ( prés de Troyes !) la voie qui monte vers le Nord ,  direct Chalons en Champagne , à travers champs n ' est que à peu prêt rectiligne; elle a l ' air un peu " ivre" , en escaladant la colline de Romaine....)

  - Ils allaient chercher ce dont les peuples , les populations, les gens , les Romains , les gens qui ont un peu d' argent , ou bien les gens qui ont beaucoup de sous , et qui commencent à avoir envie de se soigner mieux , de manger mieux , de se vêtir mieux, c 'est à dire du luxe ,de l 'aise, du comfort , du bien-être . Les Romains allaient chercher chez les Nabatéens- commerçants trés mobiles- : le coton , et la soie , pour les caleçons et les chemises , et les épices . Et dans les épices , il n ' y a pas que le poivre ( " poivre de la Compagnie des Indes" , mais là , on fait un bond de 1500 ans plus tard) mais toute une foule de produits odorants , bienfaisants , gouteux, nouveaux , etc.

   Les épices , en fait , c' est un mot générique désignant des tas de choses ,et pas forcément des produits pour agrémenter un plat ou des méts. Les épices , à l ' époque étaient plus des produits de phytothérapie que des produits " à manger" et à accommoder des plats.

   En effet , de la même manière que les gens ( " les pas jeunes!") vont " aux Eaux , ou aux Bains ",afin de se soigner de douleurs diverses et de diverses douleurs lièes au temps qui passe ( trop vite , d' ailleurs) , les gens se soignaient grâce aux plantes , la médecine " chimique" n ' existant pas encore . Les gens se soignaient avec ce qu ' il y avait sur place , en Europe , Italie, Gaule , Ibérie...:- thym en infusion pour antiseptique intestinal , laurier , badiane , racines ,, infusion de boules de cyprés " pour laver le sang" ( horreur et amertume garanties ; mais çà "nettoie" - en fait " çà décape" ; comme le suc des pissenlits sur les verrues !) ,eaux sulfureuses chaudes pour arthrose , artrite, rhumatismes, etc.... Et les Nabatéens vendaient des choses magnifiques , plus médecines que condiments tels que : ( et trés cher !) : gingembre , clous de girofle ,noix de muscade , curcuma,, curry , safran ( cuisine) , etc , etc ; et ils devaient certainement y ajouter : opium ( assez brut , en bâtonnets , " comme des Carembars" ; vu perso !...).( les Iraniens , vieux , les utilisent , trés légalement ; avant , pour soigner le mal aux dents-qui poussent- des petits enfants , on leur frottait la gencive avec du Laudanum , qui est de la liqueur - faible - d' opium !...)

   En effet : - gingembre : rhysome de Chine , c'est un activeur pour la digestion ,  analgésique ,aphrodisïaque , anti nausée , anti vomissement, , contre rhumatismes , rhume , névralgie , antioxidant ( mais çà , les Romains n ' en savaient rien ), anti inflammatoire ,, active le foie , anti diabète,, combat la constipation ( tisane) ; associé à ail et oignon , indigénes ," çà vous retape un sénior romain"......

                  - clous de girofle , de la fleur du giroflée , origine Zamzibar , Ceylan Indonésie:  mêmes propriétés , avec en plus : soigne le mal de dents , plaie des populations , édentées , jusqu ' à l ' apparition de la brosse à dents et de Colgate, etc ( "c 'est pas vieux !") ( et de l ' eau courante, propre !), contre névralgie, spasmes , et aussi hémorroïdes ( " aïe").

                   -  noix de muscade , venant des Moluques , Indonésie :contre les rhumatismes, et " activeur" de la respiration ...

                   - curcuma, pour assaisonner les mets, mais aussi, et surtout .....pour soigner les entorses,foulures,doulleurs, scyatique, en cataplasmes, avec de la chaux..

                    - le réglisse,qui donne une bonne haleine....Et les bâtonnets africains, asiatiques pour se nettoyer les dents;.

                    -  On peut y ajouter tous les autres " épices" , poivre , cannelle, et compagnie; plus la soie "qui poussait dans les arbres" ! - et c ' est vrai , puisque les vers à soie mangent les feuilles du mûrier ! ,( secret trés bien gardé par les Chinois , puisque Marco Polo ( " s' il a vraiment existé , et s' il est vraiment allé en Chine !) , ne l ' a pas rapportée de Chine .)...Et également :le camphre, qui sent fort, et réduit ou soulage les entorses, ou les courbatures, et la liqueur de fleurs d' orangers.....

Et également l'encens, qui permet de " désempuer", et d' assainir une atmosphère empuantie, telle l'atmosphère ( ou ce qu'il en reste!) lors d' obsèques d'un personnage important, dont le corps, ou le cadavre, a été ramené de loin et en pleines chaleurs.... et qui " est à point faisandé!".....( lors des obséques de " quelqu'un",peut-être Guillaume le Conquèrant ?,le cerceuil a éclaté sous la pression des gaz, et tous les participants se sont enfuis de l'église " sous la pression de l' horreur et de l' odeur!"....)

  En fait , en simplifiant à l ' extrême , les Romains se sont emparés des Nabatéens , - qui devaient vendre trés cher leurs produits -et ils sont allés , par leurs commerçants , chercher tout simplement toutes les " médecines" en Extrême Orient ; En singeant : " l' industrie pharmaceutique Badish Anilin ou Bayerische est là bas ; on va donc la chercher et la ramener chez nous, pour nous soigner " ( " image grosse et rustique ") .

 Lucullus, général de son état, et grand gourmand,et gourmet, devant l' éternel,aurait fait venir, de Chine, la cerise, et le cerisier, en - 116 av J.C; Il tenait table ouverte de qualité, apparemment, faisait sa cuisine;c' est lui qui dit, rapporté par Cicéron( ?): " Ce soir ,Lucullus dîne avec Lucullus!", car , ce soir là, il se trouvait tout seul chez lui( avec sa domesticité, néammoins)...

    Et pour bien asseoir , et assurer leur système commerçant d' approvisionnement de tous ces produits nécessaires à la bonne vie de l ' empire , et à la santé des citoyens , ils repousseront les frontières , et le Limes trés loin ;  - voir la voie romaine de Balés sur l ' Euphrate , jusqu'à Zabed , telle que la décrit le Pére Poidebort , par photos-air " le 27 Mai 1938 ,; Le Pére Poidebort était officier aviateur au Levant , Syrie , dans le cadre du protectorat sur la Syrie, aprés Accord Georges Picot- Sykes ( Picot-Sykes) du 16 Mai 1916 , activant le partage des territoires de la Porte ( " Sublime Porte") , à savoir : partage des colonies de l ' Empire Ottoman ..... ( Lawrence d' Arabie etc and so on....). Donc , du " bord" du Limes oriental , ils avaient accés à Akaba, qui s' ouvre sur le Golfe Persique , Oman et l ' Inde , ou bien , par Palmyre et le royaume des Parthes, ils ont accés à l ' Inde , ou bien , par le nord , au désert de Gobi , Ouroumtchi et la Chine et ses marchands....( et Limes du " sud" , sud Afrique du Nord , Egypte , Lybie, Tunisie, Algérie Maroc , avec des murailles - Bir Om Ali Ou des petits forts, Djebel tebaga ...)

  A la fin de l ' Empire de Rome , chute en 496 , l ' Eglise " reprend" en main les populations européennes, et essaie de mettre un peu d' ordre dans un immense désordre. Puis vient le Moyen Age . A l ' époque , il valait mieux se confier beaucoup à Dieu , si on voulait vivre " un certain temps de plus " .... Les Arabes envahissent tout , au nom d' Allah , le Misécordieux, et coupent  la route du commerce avec l ' Orient ; en fait , ils mettent des prix trés hauts . Et les gens continuent à avoir mal aux dents, au séant, aux boyaux , à la tête, aux articulations, et partout-partout.....Les Croisades étaient destinées dés l ' an Mil , "à libérer le tombeau du Christ", mais aussi à ré-ouvrir la voie vers l ' Orient , fermée par les Arabes .L' entreprise a mal tourné , et la voie s' est refermée.

 Malins,  les Portugais  ont décidé de la ré-ouvrir ;Henri le Navigateur et les Portugais prennent la mer et commencent ( ou re ...) par bateaux et navigation maritime le commerce avec l ' Orient pour rapporter des " épices" afin de soigner les gens.....et  remplir les poches et les caisses. Ce qui prouve , quand même , que certaines cartes existaient ; peut être pas forcément précises. Mais ils partaient sachant fort bien qu ' il fallait descendre le long de l 'Afrique puis remonter vers la péninsule arabique , passer Oman ,arriver en INDE , et peut-être arriver en Chine... Des missionnaires les avaient déjà précédé.

 Mais , de toutes façons , aller chercher des épices ou ne pas y aller importait peu aux Romains , et surtout à Rome . Rome était supérieure à tout  ; en conséquence , puisque Alexandre le Grand était allé en Inde et au delà , épices ou pas , Rome se devait d' être au moins l ' égale d' Alexandre ;  et si Alexandre était allé là où est bâtie la ville d' Alexandrie-Kandahar , ou bien Alexandrie Eschate-Leninabad , Rome devait y être présente ; et Rome y a été ; voir l' amphithéatre en Afghanistan ( Nicée ?)

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×